Clôture du Projet Education dans la Préfecture de la Basse Kotto

Malgré la situation sécuritaire préoccupante dans la région du Sud Est de la République Centrafricaine plus particulièrement dans les sous-préfectures de SATEMA et ZANGBA, SOPADI vient de clôturer le projet avec succès autour des activités de sensibilisation sur le droit à l’éducation et le retour à l’école. Cela a été possible grâce à sa stratégie de recruter le personnel dans la zone de mis en œuvre du projet. Ce projet financé par le Fonds Humanitaire RCA a été réalisé en partenariat avec CORDAID. Des témoignages des autorités locales et des bénéficiaires ont été très parlant qu’à la réussite du projet.

Le Préfet à l’intérim de la Basse Kotto a dit, je cite : « les interventions de SOPADI dans la Basse Kotto ont été très bénéfiques malgré la situation sécuritaire qui reste tendue dans les sous-préfectures de SATEMA et NZANGBA, les parents, les autorités et les leaders locaux ont bien compris l’importance de l’éducation des enfants suite aux sensibilisations organisées par SOPADI, en témoigne le flux des enfants vers le chemin de l’école. C’est pourquoi nous demandons au Chef de Mission présent ici de ne pas fermer le bureau de MOBAYE même si le projet vient de finir, il a promis de faire le plaidoyer pour que SOPADI soit financé et continué à œuvrer dans la Basse Kotto», fin de citation. Et le Maire de SATEMA n’en revient pas sur le rôle qu’à jouer SOPADI durant les derniers six mois d’intervention dans la zone car selon lui, je cite : « N’eût été la présence de SOPADI le conflit qui a opposé les 2 ethnies présentes à SATEMA en février 2021, allait perdurer. Mais suite à la pacification menée par l’équipe de SOPADI à l’endroit des 2 ethnies, le calme est revenu après deux semaines seulement et les personnes qui avaient traversé vers la RDC sont rapidement revenus, les 2 ethnies cohabitent bien aujourd’hui », fin de citation.

Mme YAMONGBE Agnès, Maître Parent de ZANGBA a dit, je cite : « SOPADI a réveillé les consciences des parents pour envoyer les enfants à l’école particulièrement les filles. J’ai vu les enfants multipliés par deux après les sensibilisations à travers les pièces de théâtres et jeux concours sur l’importance de la scolarisation et le retour à l’école que SOPADI a organisées, grâce aux cahiers et stylos distribués aux parents qui ont gagné lors des jeux concours, les enfants ont eu du matériel scolaire. Nous demandons aux bailleurs de soutenir SOPADI pour qu’elle continue à appuyer l’éducation dans notre sous-préfecture », fin de citation.

Ces cérémonies de clôture ont été marquées aussi par la distribution de 10 vélos aux parents qui ont envoyé le plus d’enfants à l’école de façon régulière et aux maîtres parents qui se sont distingués dans l’encadrement des enfants. Ils ont été sélectionnés par les autorités administratives locales, autorités scolaires et leaders locaux à SATEMA (5) et ZANGBA (5).

SOPADI remercie son partenaire CORDAID pour la collaboration depuis la conception du projet, la mise en œuvre et la clôture du projet. Ses remerciements vont également au Fonds Humanitaire RCA qui a financé le projet et toute personne de près ou de loin qui a contribué à la réussite de ce projet.

Un commentaire

Laisser un commentaire