Que faisons -nous

La Solidarité pour la Paix et le Développement Intégré, SOPADI en sigle se focalise sur les aspects liés à la Paix et au Développement Intégral. Aucun pays ne peut se développer s’il n’y a pas la paix durable preuve d’une forte cohésion sociale et une bonne gouvernance, l’Etat de droit avec une justice équitable.
Dans les pays en conflit, notre mission est surtout centrée sur la recherche de la paix en développant des activités d’urgence pour aider les victimes des conflits surtout les enfants et les femmes à subsister tout en sollicitant les auteurs à favoriser le dialogue plutôt que de mettre en avant la guerre. Dans toutes nos interventions l’aspect genre et le VIH/SIDA sont toujours mis en avant.

1° Protection

  •  Initier des projets et programmes de protection psychosociale des enfants victimes des guerres et des catastrophes diverses
  •  Réaliser des campagnes de faire connaître LA TRAITE DES ETRES HUMAINS au niveau de l’administration, de la justice, dans les associations des jeunes, des femmes et dans les Ecoles sous le thème « LA TRAITE DES PARSONNES, NOUS DEVONS EN PARLER »
  • Sensibiliser et former les jeunes sur la traite des êtres humains, l’éducation civique, la cohésion sociale, la résolution pacifique des conflits et la communication non violente
  • Sensibiliser et former les organes administratifs, la justice et la police sur la traite des êtres humains
  • Initier des projets et programmes de lutte contre les violences basées sur le genre (VBG) à travers les sensibilisations des différentes composantes de la population ainsi que la prise en charge intégrée des survivants des VBG
  • Mettre en place une stratégie de structuration des jeunes en groupements, associations et coopératives
  • Former les jeunes sur la gestion et l’organisation des groupements, associations et coopératives 
  • Faciliter les jeunes à identifier des secteurs porteurs pour leur développement
  • Former les jeunes sur le processus d’acquisition des facteurs de production, technique de production, transformation et commercialisation
  • Initier des activités de génératrices de revenus en leur faveur.

2° Sécurité alimentaire

  •  Contribuer à l’accès à la nourriture pour les familles des victimes de la traite des personnes
  • Mettre en place un dispositif de production agricole auprès des familles des victimes de la traite des personnes basé sur l’accès aux facteurs de production pour une production agricole d’urgence.
  •  Renforcer les capacités des populations sur la structuration en coopératives pour accroître la production et renforcer la cohésion sociale.

3° Education

  • Monitoring des enfants et jeunes victimes de la traite des personnes
  • Soutien aux enfants victimes de la traite des personnes non scolarisés en matériel scolaire, alimentation à l’école ainsi que dans leurs familles et suivi psychosocial
  • La facilitation de la mise en place des clubs dans le milieu scolaire sur la lutte contre la traite des personnes, le VIH/SIDA, l’environnement et l’entreprenariat.
     Identification des métiers porteurs pour les jeunes victimes de la traite des personnes non scolarisés.
  • Mise en place d’une stratégie de formation professionnelle adaptée aux conditions du pays d’intervention en faveur des jeunes victimes de la traite des personnes et autres vulnérables.

4° Santé

  •  Renforcement des capacités du personnel de la santé sur la prise en charge global des victimes de la traite des personnes.
  • Contribution à l’accès des médicaments aux victimes de la traite des personnes.
     Contribuer à la reconstruction et équipements des structures sanitaires.

5° WASH

  •  Garantir l’accès à l’eau et à l’assainissement nécessaire à la survie et au développement socio-économique
  • Organiser des campagnes de sensibilisation sur l’hygiène et assainissement par l’utilisation des outils d’Information, Education et Communication (IEC)
  • Mettre en oeuvre des stratégies existantes d’implication de la communauté bénéficiaire dans les activités WASH.